Les lieux de loisirs sont très prisés en cette période de fin d’année. Des centaines de jeunes affluent vers les chutes d’eau histoire de se divertir. A popodara et à Diari les autorités disent prendre toutes les dispositions nécessaires pour pour éviter tout désagrément. Rapporte laminute224. Com basée dans la préfecture.

Parmi les chutes les convoitées dans la préfecture de Labé, figurent celles de n’diarédi district de kolagui dans commune rurale de popodara et les chutes de saala dans la commune rurale de Diari.A popodara, au mois de novembre dernier, les lieux avaient été fermé suite a un drame qui s’y était produit où un jeune homme avait perdu la vie.A l’occasion des fêtes de fin d’année, le site sera ouvert au public avec plusieurs dispositions prises selon Salimou Diallo président du district de Sombily.
<< Le conseil de district et le conseil communal s’est réuni la semaine dernière pour prendre certaines mesures. Nous avons recruté 37 jeunes que nous avons reparti en deux groupes. Un groupe de surveillance et un groupe qui sera stationné au bord de l’eau pour éviter les noyades>>.

A en croire le président du district de sombily, une équipe de sauvetage est mise en place pour secourir les nageurs.<< Nous avons reçu un carton de Gillet de sauvetage que nous allons mettre à la disposition au jeunes pour venir en aide aux visiteurs>>
A Diari aussi des dispositions similaires Sont prises et les autorités interdisent la consommation de la drogue et de l’alcool sur les lieux selon le maire de la localité.<<Nous avons mis à la disposition de la DSPJ la garde communal pour veiller à ce que les jeunes qui viennent là-ba ne se mettent à l’eau sans avoir suivi un contrôle au préalable. Partout où on voit une personne en position douteuse, nous allons l’approcher pour bien vérifier. Nous allons veiller à ce que la consommation de la drogue, le chanvre indien et l’alcool soit supprimé sur tout le périmètre.>>

Lire aussi  Vente de riz dans les conteneurs : La corruption et le favoritisme érigés en règle

A noter que des accidents de circulation surviennent très souvent  soit sur le chemin de l’aller ou de retour des jeunes fêtards.

Aissatou Diallo Labé pour laminute224.com

Laisser un commentaire