A l’instar de plusieurs autres forêt classée à travers le pays, la forêt classée de Dalein est menacée disparition. A l’heure actuelle, elle ne bénéficie d’aucune protection de la part des agents des eaux et forêts. Ce qui poussent les citoyens mal intentionné de s’y aventurer pour abattre du bois pour le charbon sans aucune autorisation. Joint au téléphone par laminute224.com à travers sa correspondante basée dans la préfecture, le maire n’a pas manqué de mentionner son inquiétude face à cette situation.

Toutefois, Elhadj Mamadou Cherif Diallo demande de l’aide aux autorités préfectoral de Labé et si possible au ministère de tutelle.

La forêt de Dalein classée dans les années 1950 se voit profané aux dires du maire de la commune rurale. Selon lui les agents affectée à Dalein ne viennent pas s’acquitter de leur devoir.

 » Aucun agent ne vient ici s’il vient aujourd’hui , il peut faire un à deux mois sans revenir. C’est ce qu’on appelle venir à son lieux de travail ? Non . Si vous prenez la route nationale qui mène à la préfecture de Mali , au niveau de la Colline de Saré- Kali, vous verrez tout au long des arbres abattus et défrichés. Ces arbres sont destiné à la commercialisation. Partout vous verrez de la fumée qui s’échappe de la brûlure du charbon. Personnes ne dit rien et les responsables de l’environnement sont bel et bien informés »

Poursuivant Elhadj Cherif Diallo précise qu’aucune recette n’est versé à la commune à cet effet:

« La commune ne reçois rien venant de ces personnes pour l’exploitation de cette forêt. Toutes l’année 2020 les caisses de la commune sont restés vide. Généralement quand on interpelle ces personnes Ils disent qu’ils ont l’autorisation des agents des eaux et forêts. Je peux vous dire que ces agents ne font qu’arnaquer ces personnes. »

A la question de savoir s’il à déjà remonté l’information auprès des autorités compétentes, le maire répond:

 » Ici nous avons beaucoup de problème non résolus. Je peux vous dire que cette année 2020, nous n’avons presque pas travailler tous les problème que nous avons sont restés sans solution . Quand tu te plaint sur un agent on l’enlève et personnes ne le remplace. Actuellement même des gardes communaux nous n’avons pas » a-t-il dit.

Pour terminer, le maire de la commune rurale de Dalein estime que si rien n’est fait la forêt classée Dalein situé dans le district de Donghi risque de disparaître avec tous ces espèces en voie de disparition qui y vivent.

Aissatou Diallo, Labé pour laminute224.com

Laisser un commentaire