Le corps d'un nouveau-né

Le corps sans vie d’un nouveau-né a été retrouvé ce lundi 08 février 2021 en bordure de route, au quartier Pounthioun, dans la commune urbaine. Le nouveau-né a été découvert par des enfants emballé dans un sac plastique puis jeté dans la rue. Une situation qui suscite une indignation dans la capitale du Fouta-Djalon.

 Le caoutchouc se trouvait selon des sources dans un endroit peu fréquenté. La zone se situe à proximité des bâtiments non achevés. Cet endroit est réputé être un nid des consommateurs des stupéfiants comme la drogue. Le nouveau-né de sexe masculin s’est heurté à une cruauté inhumaine de son bourreau. Même si des preuves qui prouvent que le bébé n’était pas en vie avant d’être mis dans le sac plastique ne sont pas pour l’instant disponibles mais tout porte à croire qu’il a été victime d’un abandon quand il était en vie. Les réponses locales parlent d’un acte criminel.

Cette découverte de ce corps de ce bébé a suscité une indignation dans la localité. Mamadou Diouldé Bah chef de secteur de N’Diolou N’Dantari décrit une situation tragique :

« Son nombril n’était même pas coupé. Aussitôt, j’ai informé le chef de quartier, qui m’a instruit de rentrer en contact avec les services de sécurité. Pour le moment, on ignore qui est derrière cet acte ignoble », déplore-t-il. Face à ce drame, la police, selon les informations, aurait ouvert une enquête pour tenter de retrouver le responsable de cet acte.

« Cette découverte est surprenante. Car il y a des structures ici à Labé, qui œuvrent dans la protection de l’enfance. Il y a également des familles d’accueil qui n’ont pas d’enfants et qui veulent adopter des enfants. Si une femme accouche d’un enfant et le traite de la sorte, c’est vraiment criminel », fustige l’officier de police Mamadou Ramata Diallo.

Lire aussi  Macenta : Violence meurtrière qui a causé la mort d'un militaire

Aux dernières nouvelles, le corps du nouveau-né a été mis à la disposition de l’autorité locale pour son inhumation. Cet acte n’est le premier. Un autre acte similaire s’était produit en janvier 2019.

Yacine DIALLO

annonce

Laisser un commentaire