Rencontre sages et acteurs politiques et de la société civile

L’incarcération de certains hommes politiques de l’opposition inquiète les acteurs locaux et ceux de la société civile de Labé. C’est dans ce cadre qu’une délégation à rencontrer le lundi 28 décembre 2020 le secrétaire régional des affaires religieux Elhadj Mamadou Badrou Bah à sa résidence.  Ces activistes ont émis le souhait de voir le grand imam intercéder en faveur de la libération des détenus rapporte laminute224.com à travers sa correspondante basée dans la préfecture.

C’est une forte délégation composée des acteurs politiques et des activistes de la société civile qui a rendu visite à l’imam de la mosquée karamoko Alpha mo Labé cet après-midi du lundi 28 décembre. 

Younoussa Baldé est le fédéral des jeunes de L’UFDG de Labé :

« C’est une initiative des jeunes et femmes leaders de la région administrative de Labé qui à consister à faire appel à tous les fils de la région à travers leurs représentants. On a enregistré la présence des préfecture de Koubia, Lelouma, Tougué et Mali. En plus de cela on note la présence des treize sous-préfectures et les vingt-huit quartiers de Labé. »

Yacine Diallo également du bureau fédéral de L’UFDG revient sur l’objectif de la rencontre :

« C’est par rapport à tous nos détenus qui ont été arrêtés arbitrairement. Nous sommes venus demander au sage d’intervenir auprès du président de la République afin que ces gens-là soit relâchés. »

Cette synergie compte rencontrer toutes voix audible et légitimes à porter le message selon Alhabib Bah membre de la société civile :

« Nous considérons aujourd’hui que c’est lui le porte-parole de tous les sages de la région administrative de Labé. Donc par sa voix nous allons demander la libération de tous les détenus injustement arrêtés et emprisonné dans les prisons à travers tout le pays. »

Lire aussi  Guinée: Alpha Condé tel qu’il est et non tel que Tibou Kamara le présente aujourd’hui

Dans sa réponse, le grand imam de Labé rassure avoir déjà mené des démarches pour la libération des détenus. Il promet à ces visiteurs de continuer dans cette lancée :

« On a rencontré plusieurs personnes à qui nous avons demandé comment faire face à cette situation. Tout seul je ne peux pas faire grand-chose. Mais je promets d’en parler aux sages des autres régions pour voir quelles dispositions il faut prendre »

Aissatou Diallo Labé pour laminute224.com

Laisser un commentaire