Dr Ibrahima Sory Diallo

Le FNDC ne compte pas laisser Alpha CONDE et son régime soufflé. Dr Ibrahima Sory Diallo, leader de l’ADC-BOC, invite donc le procureur général à poursuivre les leaders du front. Le député estime que le FNDC avec ses menaces de manifester est en train de violer la loi relative à l’ordre public.

Pour ce leader, le FNDC n’a plus sa raison d’être. Parceque la constitution qu’il défendait est devenue finalement une loi dans le pays. Donc pour Dr Diallo, leader de l’ADC-BOC, l’organisation n’a plus le droit d’organiser de séries de manifestation.

Les menaces sont nombreuses et il n’est pas question de tolérer l’intolérable estime ce député de l’opposition parlementaire. A cet effet, il invite le procureur général à se lever contre les agissements des leaders du front, parceque pour lui, la démarche du FNDC est aujourd’hui biaisée.

Le FNDC demande le départ d’Alpha Condé du pouvoir. C’est la raison qui pousse le leader du BOC à demander le procureur général de poursuivre le Front indique Dr Ibrahima Sory DIALLO.

Aprés avoir reporté sa marche du 8 juillet à cause de son interdiction par les autorités locales, le FNDC compte descendre dans les rues cette fois-ci le 20 juillet prochain pour exiger le départ d’Alpha DONDE du pouvoir.

Yacine DIALLO

Lire aussi  Bonne nouvelle pour Djouldé, des organisations internationales de la presse demandent le respect de la loi sur la liberté d'expression.

Laisser un commentaire