Image d'illustration

Ce responsable des questions juridiques du Front National pour la Défense de la Constitution est détenu il y’a plus de 4 mois en prison Malgré deux décisions de mise en liberté par la justice.

C’est au 12 mai dernier 2020 que le procureur du tribunal de première instance de Dixinn à Conakry a ouvert une information judiciaire contre cet activiste et membre du FNDC. Puis il est inculpé notamment de « violence », « menace » et « injure publique ».

A la suite d’une audience, Saîkou Yaya Diallo a été conduit en prison à la maison centrale de Kaloum sous mandat de dépôt.

Depuis sa détention, plusieurs organisations de défense de droit de l’homme fustigent une détention arbitraire et dénonce un harcèlement des opposants d’un troisième mandat pour Alpha CONDE.

Deux décisions de justice avaient ordonné sa libération. La première est rendue par la Présidente de la première chambre de contrôle de l’instruction de la Cour d’appel de Conakry et la seconde par un juge du Tribunal de Première Instance de Kaloum.

Après cette victoire du FNDC, le Procureur Général s’est pourvu en cassation contre l’arrêt ordonnant la mise en liberté de l’activiste.

Le FNDC prévoit un sit-in devant le ministère de la justice à partir du lundi pour exiger sa libération.

A ce stade, seul un arrêt de la Cour suprême permettra à Saîkou Yaya Diallo de bénéficier de la Liberté

Yacine DIALLO

Laisser un commentaire