Salmana Diallo

On n’a aucun intérêt à ce que ce pays brûle. Ces mots sont de Salmana DIALLO, président du conseil national des organisations de la société civile pour la démocratie et le développement qui a tenu une conférence de presse ce Mardi 22 septembre 2020 à son siège à Sonfonia dans la commune de Ratoma.

Le CNOSC-DDG appelle à une campagne présidentielle civilisée. Cette organisation de la société s’inquiète des conséquences du scrutin présidentiel en Guinée. Généralement, l’élection présidentielle est émaillée de violence dans le pays.

Pour cette échéance, le CNOSC-DDG vise principalement les deux grands partis politiques: le RPG-ARC-EN et l’UFDG. Pour lui, ces deux partis politiques sont généralement les vecteurs de tension dans la cité.

Le président du CNOSC-DDG prévoit de rencontrer ces partis pour une sensibilisation. Autre chose, le président du conseil national des organisations de la société civile pour la démocratie et le développement de la Guinée a déploré la sortie du président de la République à l’occasion du lancement de la campagne du parti au pouvoir à Kankan. Il indique tenir des discours à connotation ethnique et régionaliste qui sont sources de problème.

Par ailleurs, le CNOSC-DDG invite les candidats et les militants à éviter les discours violents. Salmane DIALLO exhorte également le gouvernement, les institutions République et la CENI à œuvrer pour la réussite de l’élection et demande au citoyens de retirer leurs cartes d’électeurs afin d’accomplir leur devoir civique le jour du scrutin.

 Yacine DIALLO

Lire aussi  Éventuelle hausse du prix du carburant: le FNDC invite le peuple à le refuser

Laisser un commentaire