Le symbole du FNDC

Le front national pour la défense de la constitution a affirmé dans un communiqué n’avoir cessé de dénoncer le parti pris de la Justice en faveur des fossoyeurs de la démocratie et de l’État. Ce parti pris, indique le front anti-3ème mandat, s’est traduit par des poursuites injustifiées, des détentions provisoires illégales et des condamnations particulièrement iniques contre ses responsables et leurs sympathisants.

L’État, poursuit le FNDC, se serait particulièrement appuyé sur un certain nombre de magistrats pour mener à bien son entreprise de musellement des acteurs de la société civile et des acteurs politiques opposés au projet de présidence à vie.

Parmi ces magistrats, dont certains ont toujours agi comme des militants en violation de leur serment, il y en a qui se seraient particulièrement illustrés et qui méritent d’être connus de tous les Guinéens et la communauté internationale.

Lire ci-dessous :

Communiqué du FNDC
Lire aussi  Bonne nouvelle pour Djouldé, des organisations internationales de la presse demandent le respect de la loi sur la liberté d'expression.

Laisser un commentaire