Le leader de l’Union des forces républicaines a été empêché ce mercredi 14 octobre 2020 de voyager pour la Côte d’Ivoire où il devait suivre des soins. C’est lui-même qui a confirmé l’information chez nos confrères de Radio Espace.

<< je voulais aller pour faire deux jours de traitement en Côte d’Ivoire et revenir samedi. J’arrive on me dit qu’un certain commissaire appelé Condé aurait dit que je ne pouvais pas voyager. J’ai alors demandé à le rencontrer. Je suis allé à son bureau mais j’ai trouvé que c’était fermé et on me dit qu’il est parti avec mes documents. Et pourtant j’ignore c’est qui et je ne l’ai jamais rencontré>> a laissé entendre Sidya Touré.

Poursuivant, le leader de l’UFR affirme ne pas comprendre l’attitude de ce commissaire, car selon lui, il n’y a aucune décision de justice contre sa personne

<<J’ai informé mon avocat de ce qui s’est passé. Puisqu’il n’y a aucune décision de justice contre ma personne et je ne suis interpelé dans aucun dossier>> ajoute-t-il.

Sidya Touré affirme avoir demandé à son avocat de saisir le ministre de la sécurité pour avoir des explications sur cette situation.

Abdourahmane Bah

Lire aussi  Viol : 102 cas répertoriés en Guinée en moins d’une année

Laisser un commentaire