Focus laminute224.com

Tout porte à croire que l’article 63 de la nouvelle constitution sera aussi violé par l’exécutif guinéen comme l’article 9 l’a été par le président de la république.

Il y a précisément une semaine depuis que le président de la république a pris un décret nommant Dr Ibrahima Kassory Fofana au poste de premier ministre, chef du gouvernement. Depuis cette date, le peuple de Guinée observe le locataire du palais de la colombe vis-à-vis de l’article 63 de la nouvelle constitution qui dispose « Après sa nomination, le premier ministre fait une déclaration de politique générale devant l’Assemblée Nationale. Cette déclaration est suivie d’un débat avec un vote. » Il ressort de cette disposition que Dr Kassory fofana doit impérativement passer devant l’Assemblée Nationale. Lors de ce passage, il doit présenter la politique nationale générale. Apres sa présentation, les députés auront la possibilité de lui poser des questions sur sa politique. Le plus important dans cette disposition est que l’Assemblée nationale a la possibilité de rejeter la politique du gouvernement et de voter une motion de censure contre le gouvernement si toutes fois les députés ne sont pas d’accord avec la politique présentée par le premier ministre.

Le peuple de Guinée s’est vu imposé une nouvelle constitution, qui fait l’objet de violation récurrente avant même qu’elle ait 3 mois d’application. A titre de rappel, le décret nommant les membres du gouvernement viole de façon flagrante l’article 9 de la nouvelle constitution. Raison pour laquelle le peuple ne cesse de s’interroger sur la sincérité de ses dirigeants. Le Président de la Républque et son chef de gouvernement vont –ils imposer une constitution taillée sur mesure et ne pas respecter cette norme supérieure ?

Lire aussi  Guinée: Alpha Condé tel qu’il est et non tel que Tibou Kamara le présente aujourd’hui

La vérité est qu’il y’a dans cette nouvelle constitution des dispositions qui sont faites juste pour embellir ses pages. Il ne faut pas exclure le fait qu’eux même ne soient pas informés de l’existence de l’article 63 de la nouvelle constitution.

Laminute224.com

Laisser un commentaire