Depuis quelques temps nous constatons l’augmentation fantaisiste des kilos de viandes dans le marché de la plus grande agglomération de la région forestière, suite à ce constat le président de la chambre régionale de commerce de Nzérékoré s’est insurgé contre cet état.

Au cours d’une réunion avec les bouchers, Makan Camara se dit attristé de voir la chute des prix de kilos de viande, et il envisagerait de réduire le nombre de vendeur de bétail dans sa circonscription :

 » Quand tu veux maîtriser le prix des kilos de viande, il faut attaquer les vendeurs. Dans le secteur de vente boeufs il y a trop de pagaille aujourd’hui et je veux mettre terme à cette pagaille. C’est pour cette raison j’ai convoqué tous les vendeurs. Nous voulons limiter le nombre de vendeur de bœufs dans la région, nous devons savoir combien de bœufs sont quittés à Beyla, car il y a certains vendeurs des pays voisins qui veulent bouleverser notre marché. Mais ici dans la région forestière nous sommes entrain de prendre toutes les dispositions pour maîtriser cela. Le kilos qui était à 30.000kg à chuté et aujourd’hui c’est à 35.000Fg » s’est insurgé Makan Camara président de la chambre régionale du commerce de Nzérékoré.

L’inspecteur régional du commerce s’est inscrit dans la même dynamique pour condamner cette l’augmentation des prix de viandes sur le marché de Nzérékoré.

Jean Victorine Damey correspondant régional de laminute224.com

Laisser un commentaire