logo du FNDC

Le responsable juridique et social du Front national pour la dépense de la constitution a été condamné ce lundi 16 novembre 2020 à un an d’emprisonnement malgré la remise de liberté ordonnée par la cour d’Appel de Conakry le 12 mai dernier.

Mais l’activiste après avoir été détenu 7 mois avant ce procès, devra purger cinq mois avec sursis. Une décision que ses avocats rejettent et comptent interjeter appel.  

L’opposant au troisième mandat pour le président actuel était poursuivi pour notamment « menaces et injures publiques ». Le verdict est tombé ce matin au Tribunal de première instance de Dixinn.

Sa femme, Kadiatou DIALLO satisfaite de pouvoir retrouver son mari après un long séjour en prison estime que son époux a été injustement emprisonné et condamné.

Yacine DIALLO

Lire aussi  Détournement : le gouverneur de la banque centrale coincé, le procureur près le TPI de Kaloum tenterait-il de lui sauver ?
annonce

Laisser un commentaire