Les grandes pluies et la dégradation continue des routes entrainent des mauvaises conséquences sur le trafic routier.  A Télimélé, l’un des ponts qui relient cette préfecture à Kindia s’est effondré et coupe ainsi carrément les deux localités. Pourtant les autorités ont été alertées par rapport à la dégradation poussée de ce pont, elles n’ont donné aucune réponse. Et le pont a fini par céder.

Pour rappel, l’année dernière, plusieurs ponts avaient cédé un peu partout à l’intérieur du pays. Celui de Linsa a été le cas le plus illustratif.

Amadou Oury Toulel BALDE

Laisser un commentaire