L’Association nationale des boulangers et pâtissiers de Guinée monte au créneau pour dénoncer l’attaque contre certaines boulangeries de Conakry. Ces exactions seraient commises par des  agents de force de sécurité. Le président de la structure demande aux autorités de faire cesser ces agissements sans quoi les boulangers menacent de sévir. Elhadj Alpha Oumar Sacko affirmé que des courriers sont entrain d’être rédigés et envoyés au ministère du commerce. Ce dernier est sensé remonter les plaintes au niveau du gouvernement.

Les assaillants qui sont habillés en uniformes sont identifiés par les victimes comme des agents venus de certaines BAC, brigade anticriminelle. Ces agissements se répètent chaque année selon notre interlocuteur.

Si ces agissements ne cessent pas, les boulangers menacent de sévir :

«  Nous allons tout simplement baisser les rideaux et les autorités savent ce que cela veut dire. Nous ne sortons pas dans la rue pour faire des manifestations ou jeter des cailloux» Avertit le président de l’Association nationale des boulangers et pâtissiers de Guinée que nous avons joint au téléphone.

L’année dernière, des plaintes similaires ont été enregistrées par la corporation. Pour le moment, aucune annonce n’a été faite par le gouvernement dans ce sens.

Amadou Oury Toulel BALDE

Lire aussi  Deux corps sans vie ont été découverts dans la sous-préfecture de Banié (Yomou)
annonce

Laisser un commentaire