L’UFDG et l’ANAD appelle à une journée ville morte le 03 décembre 2020. Objectif, mettre la pression sur le régime Condé pour obtenir la libération des prisonniers politiques et le rétablissement de la vérité des urnes.

Cette annonce a été faite ce samedi lors d’une conférence de presse organisée au siège de l’ANAD à Cobayah, dans la commune de Ratoma.

« L’ANAD et l’UFDG remercient les guinéens et guinéennes pour leur participation active à la manifestation Pacifique du 25 novembre 2020 qui a muté en ville morte à Conakry du fait de la militarisation à outrance de notre capitale qui lui a donné l’allure d’une ville en guerre », s’est d’abord félicité Thierno Diallo du parti Guinée Moderne, avant d’inviter aux populations d’observer une nouvelle journée ville morte le 3 décembre : « L’ANAD et l’UFDG invitent les populations du grand Conakry à continuer les manifestations en observant une journée ville morte le jeudi 03 décembre 2020 ».

Cette action, selon les opposants, vise à exiger de l’Etat « le respect de la vérité des urnes du scrutin du 18 octobre 2020 ; la libération des prisonniers politiques ; la justice pour les victimes de la répression des partisans et alliés du véritable vainqueur de l’élection du 18 octobre 2020 ; l’arrêt des expropriations et persécutions des opérateurs économiques nationaux ; le remboursement immédiat et intégral des sommes détournées dans les ministères de l’enseignement technique et professionnel, de l’agriculture et de la santé ; ainsi que l’arrêt des intimidations et menaces orientées contre les journalistes d’investigation qui ont révélé ces détournements. »

Lire aussi  Casse des maisons à Conakry et ses environs : « Nous ne savons pas d’où est venu l’ordre », avoue Kassory

Dans son intervention, le Secrétaire exécutif de l’ANAD, Kéamou Pogola Haba, a demandé aux Guinéens de ne pas se résigner et d’user de la non-violence pour faire partir Alpha Condé.

A rappeler que l’un des prisonniers politiques Étienne Soropogui souffrant a été évacuée à l’hôpital Ignace Deen.

AOB

Laisser un commentaire