La justice se bouge du côté de la ville de Macenta, d’où 31 personnes viennent d’être interpellées et déferrées à la maison de Nzérékoré sous mandat de dépôt, après l’affrontement Inter-ethnique qui avait éclaté entre les Tomas et les Tomanians, dans la ville, les 26 et 27 décemcbre dernier, dont plusieurs personnes ont perdu leur vie au cours de ce violent affrontement.

Cette information a été confirmée par le procureur Abdoulaye babady Camara:

 » Au jour d’aujourd’hui il y a eu 31 personnes placées sous mandat de dépôt à la maison centrale de Nzérékoré. Ils n’ont pas été arrêtés au même moment, il y a eu d’abord 28 personnes déferrées par le procès verbal d’enquête préliminaire. Après cela le juge d’instruction a décerné des mandats en cours d’exécution, c’est l’exécution des mandats qui a amené à l’interpellation des trois autres. Alors ce qui fait en tout 31 personnes placées régulièrement sous mandat de dépôt » a confié le procureur Abdoulaye Babady Camara.

À l’en croire le procureur Abdoulaye Babady Camara, les 31 personnes seront bientôt situées sur leur sort, car dit-il, toutes les dispositions sont entrain d’être prises pour le bon déroulement du procès de ces 31 personnes placées sous mandat de dépôt:

 » Toutes les dispositions nécessaires sont entrain d’être prises pour le bon déroulement de leur procès, parce que le dossier est en instruction préparatoire devant le juge d’instruction. Car, les enquêtes sont devant le juge d’instruction. L’enquête évolue très bien parce-que pour le moment les parties civiles sont entrain d’être auditionnées et les procès verbaux des interrogatoires sont entrain d’être posés par le juge d’instruction » a laissé entendre Maître Abdoulaye babady Camara.

Lire aussi  Passeport en Guinée, un business juteux pour des agents de police !

Jean Victorine Damey correspond régional de laminute224.com

annonce

Laisser un commentaire