Sous-préfecture de Mali Yémbéring

Les denrées alimentaires commencent à manquer à Mali Yembéring, une localité de la préfecture de Mali. Cette situation s’explique par la fermeture des frontières terrestres due au coronavirus et les violences postélectorales. Les citoyens que nous avons interrogés demandent aux autorités de leur venir en aide.

Le désarroi s’empare des citoyens de Mali Yembéring car certaines denrées commencent à se faire rares dans le marché hebdomadaire de la localité. Elhadj Tafsir Sall témoigne :

« La sous-préfecture a un marché hebdomadaire les samedis. Mais j’ai constaté qu’il y a un manque de certaines denrées alimentaires importantes comme le sel. Samedi passé, j’ai vu un groupe de personnes s’acharner sur quelques kilos de sel qu’un revendeur a envoyés. Vraiment, c’est le désarroi qui commence à s’installer ici» déplore-t-il.

Cette pénurie s’explique par la pandémie du coronavirus et la fermeture des frontières terrestres selon notre interlocuteur :

« Cette situation est surtout due à deux crises. La première crise est celle liée au coronavirus qui a amené à la fermeture de la frontière guinéo-sénégalaise. Et c’est une sous-préfecture qui se trouve à 150 kilomètres de la frontière du Sénégal.

La deuxième crise est celle politique. Actuellement, les véhicules ne peuvent pas quitter la ville de Conakry pour ici. A Labé, toutes les boutiques sont fermées. Dans la préfecture de Mali aussi, la quasi totalité des boutiques sont fermées. Et ce sont la région de Labé et le Chef de lieu de la préfecture sont les grands pourvoyeurs de Mali Yembéring en denrées alimentaires »

Elhadj Tafsir Sall interpelle les autorités sur cette situation et dénonce le mauvais état des routes qui conduisent à la sous-préfecture de Mali Yémbéring.

Lire aussi  Macenta : 31 personnes viennent d'être interpellées par la justice

Amadou Oury Toulel BALDE

Laisser un commentaire