La construction d’un barrage hydroélectrique est le principal sujet de revendication dans la région depuis des semaines.

Les jeunes manifestants avaient décidé de  suspendre leur mouvement pour un mois parce que le gouvernement s’était engagé à respecter les promesses électorales. Mais le placement sous mandat de dépôt de leurs camarades a tout changé.

 Des mouvements de révolte commencent à se reformer. Ils sont déclenchés par l’arrestation d’une vingtaine de jeunes lors de la manifestation du 21 juillet 2020 et détenus au camp Soundjata Keïta de Kankan. 

Le Gouverneur de la région avait promis aux jeunes frondeurs une fois avoir suspendu les manifestations pour réclamer le barrage électrique de faire libérer leurs éléments arrêtés.

 Mais après la trêve des jeunes, l’accord tarde à être respecté. Les manifestants arrêtés ont été déférés ce lundi 27 juillet 2020 à la prison de la ville de Kankan.

Il Faut rappeler que le mouvement « Electrifions la Haute Guinée » est créé à la suite des promesses non réalisées par le régime en place. Récemment, les leaders de la contestation ont annoncé que le pouvoir s’est engagé à respecter ses promesses électorales.

Yacine DIALLO

Lire aussi  Macenta : Violence meurtrière qui a causé la mort d'un militaire
annonce

Laisser un commentaire