Amadou Diaby

La fédération guinéenne de football ne lâche pas Amadou Diaby, son deuxième-vice président, suspendu pour « corruption », mais qui a finalement été rétabli le 13 août dernier, dans ses « droits » par le tribunal arbitral du Sport (TAS), après un recours.

La commission d’Ethique de la féguifoot qui doit réexaminer le dossier, a décidé de suspendre de nouveau M. Diaby de toutes fonctions liées au football pour une durée de trois mois. Elle justifie sa décision par la nécessité d’éviter toute entrave à l’établissement de la vérité dans cette affaire.

« Compte tenu de la gravité des faits invoqués, et l’émotion suscitée par cette affaire, de l’impossibilité pour  M. Diaby d’exercer sereinement des fonctions de vice-président de la FEGUIFOOT pendant la durée de l’enquête et de la nécessité d’éviter toute entrave à l’établissement de la vérité, il ne peut raisonnablement pas être réintégré dans les dites fonctions, avant le prononcé d’une décision nouvelle dans cette affaire. C’est pourquoi à compter de ce jour, M. Diaby est suspendu de toutes ses fonctions liées au football pour une durée de 90 jours« , précise le président de la commission d’Ethique, Amadou Tham Camara qui s’est exprimé chez nos confrères d’Africaguinee.

Lire aussi  Guinee-Tanzanie : les deux coachs restent confiants

Laisser un commentaire