Le président du groupe organisé des hommes d’affaires désapprouve l’initiative du ministère de la sécurité d’identifier les commerçants et de leur doter une carte. Pour Chérif Abdallah Haidara, le problème est ailleurs et les opérateurs économiques vivent dans une insécurité totale. Le ministère devrait régler ce problème au lieu de soutirer de l’argent aux commerçants.

« Je suis déçu de la façon avec laquelle le ministre de la sécurité est entrain de mener les choses sur le terrain. Il parle au nom des commerçants par rapport à la carte qu’il demande aux commerçants de payer. Je demande aux commerçants de refuser catégoriquement de payer. Ce que le ministre doit faire c’est d’identifier les criminels qui ont assassiné des commerçants et de les traduire en justice. Ceux qui ont brûlé des magasins et des boutiques, ceux qui ont détruits des biens des commerçants doivent être identifiés, jugés et condamnés » affirme-t-il avec véhémence.

Le président du groupe organisé des hommes d’affaires affirme que cette identification des commerçants est une façon de mobiliser  de l’argent pour soutenir le troisième mandat du président Alpha Condé. Ce que les commerçants n’accepteront pas objecte Chérif Abdallah :

« Si on récolte de l’argent pour que Alpha ( le Chef de l’Etat guinéen ndlr) s’éternise au pouvoir, les gens se trompent parce qu’il ne fera pas de 3ème mandat. Nous allons barrer la route à Alpha Condé et il ne fera pas de 3ème mandat. Cette foutaise là ne va plus continuer dans le pays. Cela devient de la foutaise et nous n’accepterons pas. Je demande à tous les opérateurs de refuser catégoriquement. Nous ne devons pas avoir peur de qui que ce soit. Les commerçants ne bénéficient rien du tout. Ils travaillent pour la douane. Quelqu’un peut dédouaner un conteneur avec 80 ou 100 millions de FG, et on ne peut même pas gagner 20 ou 25 millions de FG. Les commerçants travaillent pour l’Etat. Et l’Etat est entrain de faire du mal aux commerçants et si on laisse faire c’est le mal là qui va continuer. »

Lire aussi  Guinée: Alpha Condé tel qu’il est et non tel que Tibou Kamara le présente aujourd’hui

Jusqu’où ira ce bras de fer entre le président du groupe organisé des hommes d’affaires et le ministre de la sécurité ? Wait and See comme disent les anglais.

Amadou Oury Toulel BALDE

Laisser un commentaire