Alpha Condé et Ibrahima Kassory

Une fois reconduit comme premier ministre de la 4ème république vendredi, 15 janvier 2020, Ibrahima Kassory Fofana a dit devant les caméras qu’il va quitter son poste dans 2 ans. Et après ce temps, l’homme qui a conduit le chef de l’Etat à un 3ème mandat a affirmé qu’il va abandonnera ses fonctions pour se focaliser sur un autre objectif.

Kassory n’a pas dévoilé sa destination ou que fera-t-il après le poste de premier ministre ? Mais tout porte à croire qu’il sera loin de la politique durant les 6 prochaines années.  Dans les 2 ans qui lui restent à la primature, le premier ministre a promis d’engager « des réformes hardies » et lutter contre la corruption.

Depuis juin 2018 le PM est en post. Le patron de la primature s’est engagé à être à la hauteur de la responsabilité qui lui a été confié par le chef de l’Etat Alpha CONDE. 

Le patron de la primature s’est également engagé à poser les bases de la transformation structurelle de l’économie Guinée pour l’émergence du pays afin de sortir 6 millions des Guinéens de la pauvreté à l’horizon 2024-2025.

Kassory Fofana révèle : « Les Guinéens doivent savoir que le Président Alpha Condé s’est engagé à “gouverner autrement”. Il me demande de mener les réformes pour que la Guinée aille vite. Donc après 2 ans, je planterai mes choux ailleurs ».

Le PM a reconnu que l’administration guinéenne est gangrénée par la corruption. Pour lui, ces réformes qui seront engagées vont permettre à l’économie d’avoir des ressources pour combattre ce fléau.

Le responsable du gouvernement affirme que la Guinée doit lever les ressources internes : « Nous sommes à 13% des pressions fiscales face à une moyenne régionale de 18%. La Guinée doit arriver à 18%. Quand le président me demande d’aller vite, parce qu’il a pris des engagements de sortir ce pays de l’extrême pauvreté à l’horizon 2024-2025 ».

Pour atteindre cet objectif, le premier ministre parle d’une grande responsabilité.

Yacine DIALLO

Laisser un commentaire