Réagissant sur l’attaque dont le cortège de Cellou Dalein Dalein a fait l’objet ce dimanche 11 octobre 2020 dans la région de la Haute Guinée, Domani Doré député du parti au pouvoir a décliné toute responsabilité de sa formation politique sur ce qui s’est passé en Haute Guinée.

Alors que  Cellou Dalein se dirigeait dans la capitale de la Haute Guinée pour poursuivre sa campagne électorale pour la présidentielle du 18 octobre prochain, le président de l’UFDG a été contraint de rebrousser chemin par des jeunes habillés dans les couleurs du RPC. Ce lundi 12 octobre 2020, dans l’émission les grandes gueules sur Radio Espace Guinée. La député Domani Doré a assuré que toutes les dispositions ont été prises pour ne pas que le cortège de Cellou Dalein Daillo soit l’objet d’attaque en Haute Guinée après que le cortège du premier ministre Dr Ibrahim Kassory Fofana ait été attaqué en Moyenne Guinée.

A lire aussi: « Notre objectif c’est d’unir les guinéens mais pas les diviser », dixit Ousmane Gaoual Diallo.

Poursuivant son intervention, Domani Doré affirme que son parti politique ne peut jouer le rôle de l’Etat :

« Nous ne sommes pas un parti politique qui doit envoyer des agents de sécurité pour suivre le cortège de Cellou » lâche-t-elle

A quelques jours du scrutin du 18 octobre prochain, beaucoup d’acteurs appellent aux guinéens à préserver à la paix et la quiétude sociale.

Abdourahmane Bah

Lire aussi  Accusé sur l’affaire de drogue, le général Ansoumane Camara dit Baffoé réagi
annonce

Laisser un commentaire