Alpha Condé

Il n’y a pas de sache aux sorcières en Guinée. C’est la réaction d’Alpha CONDE face aux critiques de certains opposants comme Cellou Dalein DIALLO qui l’accuse d’instrumentaliser la justice contre eux. Répondant aux questions de nos confrères de RFI ce Vendredi, le président de la république assure que son régime ne cible personne mais toute personne qui viole la loi devra répondre à la justice. 

Alpha CONDE rejette la thèse de chasse aux sorcières orchestrée par son régime contre ses opposants. Le président rassure que personne n’est ciblé mais il ne tolérera plus l’impunité.

« Nous avons arrêté des gens, c’est la justice. La pagaille, c’est n’est pas seulement dans les rues. C’est aussi le banditisme, les coupeurs de routes, prendre le peuple en otage. Et aussi ya eu des biens publics et privés qui ont été cassés. Ya eu des morts. Il est important qu’il n’y ait plus l’impunité » a expliqué le président de la république.

Que ça soit coté des politiques, policier qui arnaquent, ministres ou simples citoyens qui violent la loi, le président de la république promet qu’il sera impitoyable. Il ne toléra plus la corruption et le Népotisme souligne-t-il.

Alpha condé affirme que c’est à cause des cadres s’il n’a pas pu attendre son objectif durant ces dix dernières années. Il estime qu’il souhaite maintenant qu’on gouverne pour le peuple.

Le chef de l’Etat indique son objectif avec son nouveau mandat, c’est les routes et l’amélioration des conditions de vie des guinéens. Pour lui, il n’est plus question d’utiliser l’argent du peuple mais que l’argent serve au peuple.

Lire aussi  Labé: le gouverneur s'exprime sur la fermeture des frontières

Au cours de l’entretien, les journalistes ont interrogé le président sur la limitation de mandat. Alpha CONDE estime que la démocratie n’est pas forcement liée à la limitation de mandat.

Le chef de l’Etat estime qu’il s’est toujours apposé à la violence. Il accuse l’UFDG d’orchestrer des violences depuis 2011.

Yacine DIALLO

Laisser un commentaire