VIOL N'Zérékoré

C’est un fait insolite qui touche toute la sensibilité des habitants de la capitale de la région forestière. Un homme d’une quarantaine d’années a abusé d’une fillette de 12 ans avant de la mettre enceinte. 

Cet acte inimaginable s’est produit dans le quartier Tiepolo dans la commune urbaine de Nzérékoré, il y a de cela plusieurs semaines. Les parents de la petite fille de la classe du CM1, se sont rendus compte de la grossesse de leur enfant que la semaine dernière. 

Selon nos informations cette grossesse est déjà à quatre mois. 

Après avoir constaté les signes de fatigue générale, de vomissements de sa petite fille, la mère de famille Agnès Lamah décida alors d’envoyer son enfant à l’hôpital pour des visites. Malheureusement, elle découvre que sa fille de 12 ans est enceinte de 4 mois. Sa surprise fut grande et elle informe son mari :

« Ça fait très longtemps que ma fille se sente très fatiguée mais je ne savais pas. Je pensais que c’était le palu mais on a traité sans suite, c’est pour cela que j’ai décidé de l’envoyer à l’hôpital pour des visites. C’est là que le docteur m’a dit que ma fille était enceinte. Je me suis étonnée. Alors j’ai demandé à ma fille qui lui a fait cela. C’est en moment qu’elle m’a dit que c’était Konda. Et le lendemain j’ai informé mon époux » a expliqué Agnès Lamah, la mère de la victime.

Au dire de la fillette, son bourreau aurait abusé d’elle à deux reprises et l’aurait interdit de dire à ces parents :

Lire aussi  Macenta : Violence meurtrière qui a causé la mort d'un militaire

« Il m’a dit d’aller acheter sa cigarette à mon retour j’étais arrêtée à la porte et je lui ai tendu la cigarette. Il m’a obligé à rentrer dans sa chambre, il m’a attaché avec des mouchoirs à ma bouche et il m’a violé. Et là deux fois c’était dans la douche. Il m’a encore violé, et il m’a dit si je dis à quelqu’un il va me tuer » a confié cette fillette innocente.

Il faut enfin retenir qu’aux dernières nouvelles, le bourreau de cet ignoble acte serait dans les mains des agents de défense des droits des femmes et des enfants.

Les agressions sexuelles sur mineures commencent à prendre de l’ampleur dans la plus grande ville de la région du Sud de la Guinée.

Jean Victorine Damey correspondant régional pour laminute224.com

annonce

Laisser un commentaire