Ils sont au nombre de cinq présumés bandits de grand chemin, le commissariat de police de NZérékoré a procédé ce lundi 04 Janvier 2021 à leur présentation aux autorités locales et aux hommes de médias.

Ces présumés bandits ont été mis aux arrêts dans la nuit du 28 décembre dernier dans une boîte de nuit située dans le quartier Boma.

Selon le commissaire divisionnaire de la police de NZérékoré Lamine Komara, ces bandits ont un nouveau mode opératoire dans la capitale de la région forestière, car ils lancent des pierres sur le toit et lorsque la panique s’installe ils profitent de cette occasion pour  voler les clients:

 » Ils sont au nombre de cinq bandits, mais qui ont un mode opératoire nouveau. Dans un premier temps ces bandits rentres dans les lieux où il y a assez de monde, ils cibles leurs victimes et ressortent et ils se mettent à jeter les pierres sur les toits pour que la panique s’installe. Lorsque les gens sortent en courant, ça trouve ils ont déjà ciblé les clients qui doivent les volés, alors lorsque ces gens là sortent ils vont directement vers la personne et lorsqu’elle résiste, ils l’assassine. Ce groupe était recherché depuis le 23 Mars dernier, ils ont tiré sur un motard et ils ont récupéré sa moto et ils ont vendu. Depuis ce jour on était à leur recherche donc c’est seulement le 28 décembre 20 à l’hôtel Wéatone, où ils ont fait cette opération et on leurs a arrêté » a expliqué commissaire divisionnaire Lamine Komara. A l’en croire le commissaire ces bandits n’étaient pas tous arrêtés au même lieu c’est leur chef qui a été mis aux arrêts à l’hôtel Wéatone avant qu’il n’indique où sont ses acolytes « C’est un qui a été arrêté en première position, et après on a remonté les enquêtes et enfin on a pu arrêter les autres. » A précisé le commissaire.

Lire aussi  Pourquoi le prix du pain est toujours à la hausse ?

Le préfet s’est félicité de cette arrestation, car selon Sâa Yolar Tolno cela permettra de ramener la paix et la quiétude dans la capitale de la région forestière:

« Nous sommes très satisfaits de l’opération que la police est entrain de faire sur le terrain dans la préfecture de NZérékoré. Nous félicitons les services de sécurité et particulièrement la police qui est entrain d’affronter ces  malfrats qui sont entrain d’inquiéter la population. Je voudrais que vous (la police) continuer sur cette lancée dans la mesure ou vous allez déjouer toutes les stratégies de ces bandits pour les mettre en état de nuire. » S’est félicité le préfet de NZérékoré Sâa Yolar Tolno.

Il faut retenir que trois de ces présumés bandits ont l’âge variant entre 16 et 17 ans. Ils ont tous nié les faits qu’ils ont été reproché, leur chef qui n’a que 17 ans a confié qu’il était sous l’effet de l’alcool lorsque les agents de la police lui on arrêtés. La ville de NZérékoré est depuis quelques temps confrontée à une insécurité galopante.


Jean Victorine Damey correspondant régional de laminute224.com

Laisser un commentaire