Zogbelemou, nouveau patriarche de Nzérékoré

La guerre de succession à feu Molou Holomou Hazaly Zogbelemou mine le conseil des sages de la ville de NZérékoré, les 7 familles Zogbelemou ont procédé ce lundi 28 décembre 20 à la présentation de Goékoya Lambert Zogbelemou colonel à la retraite, comme étant le nouveau patriarche de la capitale de la région forestière ; cette présentation intervient à un moment ou il y a un autre camp de sages qui s’opposerait à la désignation de celui-ci sous prétexte que Goékoya Lambert Zogbelemou ne connait pas la ville  de Nzérékoré. 

Au cours de cette cérémonie de présentation  le secrétaire général du conseil des notables des Zogbela de Nzérékoré a expliqué comment la nomination du patriarche s’effectue dans la plus grande agglomération de la région forestière, Edmond Zogbelemou a aussi invité les citoyens à garder la patience : «Après donc les obsèques de notre regretté  papa, les 7 familles Zogbelemou se sont réunis en conclave et elles ont choisi un successeur pour être le patriarche de Nzérékoré, alors après cette conclave, nous avons décidé de présenter ce successeur à la population, parce qu’il ne sera pas seulement le patriarche des zogbela mais plutôt le patriarche de tout  Nzérékoré. C’est pour cela nous avons invité toute la population de Nzérékoré et des villages environnants qu’on partage avec eux les mêmes coutumes et mœurs pour venir leurs dirent que les 14 membres de la famille Zogbela ont choisi Goékoya Lambert Zogbelemou comme le successeur de feu Molou Holomou Hazaly Zogbelemou qui est loin d’une intronisation. » A laissé entendre Edmond Zogbelemou, 

Plus loin monsieur Zogbelemou  invite l’autre camp à se joindre en eux pour que la ville de Nzérékoré ait un seul patriarche’’  Les rumeurs nous parviennent, mais ne vous inquiètes pas les vieux vont prendre une solution à propos de ça, c’est pour cette raison on ne parle pas d’intronisation, car vous savez à chaque réunion il y a toujours des gens qui se retire. Alors si vous constatez les deux éléments de chaque famille qu’on a cité il y a un élément qui manque donc pour le moment nous sommes au nombre de 13 membres sur 14 membres, donc  pendant le conclave l’élément qui s’est retiré c’est lui qui n’est pas sur la liste. Alors certainement c’est lui qui tape tambour qu’il est patriarche, mais il n’est pas l’émanation du conclave  des 7 familles zogbela. Nos parents qui sont là vont unir leurs efforts pour que  ces deux frères se comprennent, parce que Nzérékoré ne peut pas avoir deux patriarches et tous Zogbelemou » a confié Edmond Zogbelemou le secrétaire général du conseil des notabilités des Zogbelas.

Jean Victorine Damey correspondant régional de laminute224.com

Laisser un commentaire