Les accouchements à domicile refait surface dans la capitale de la région forestière, malgré le taux de mortalité élevé. Mais cette pratique ancestrale est toujours d’actualité dans la commune urbaine de Nzérékoré. La Directrice préfectorale de la santé déplore cette pratique ancestrale dans sa juridiction, au cours d’un entretien elle se dit consternée et avoir constaté avec regret des nouveaux décès maternels et le retard des références entraînant des complications obstétricales à l’hôpital régional.
Docteur Sokpo Téoro donne les statistiques des mois précédents et invite tout agent de santé à éviter les accouchements à domicile, car cela entraîne des décès maternels :

« Au mois d’octobre nous avons eu 5 ruptures de l’utérus et un décès maternel. Pendant le mois de janvier et Février on avait pas enregistré de décès maternel, subitement on a constaté l’augmentation exponentielle de ces cas de décès en mois d’octobre. Tous ceux qui ont fait des accouchements à domicile qui est un agent de santé, dont la femme est décédée, on lui dira d’élèver l’orphelin où on le suspend » s’est insurgée la Directrice préfectorale de la santé de Nzérékoré contre les agents de santé véreux.

Plus loin, la Directrice préfectorale de la santé a invité le numéro 1 de la commune urbaine à s’impliquer vigoureusement dans la lutte contre cette pratique ancestrale qui est entrain de coûter la vie aux différentes femmes. Selon Moriba Albert Delamou, maire de la commune, il fera tout son mieux pour informer les différents chefs de quartiers:

 » La DPS vient d’attirer l’attention de la mairie sur les différents accouchements clandestins à domicile qui se passent. Mais si ces actes se passent désormais, nous allons mettre des contrôleurs, nous allons inviter les chefs de quartiers pour veiller strictement » a précisé le maire Moriba Albert Delamou.

Il faut rappeler que ces accouchements clandestins font beaucoup de victimes. Mais les victimes expliquent cette pratique par le coût élevé des structures sanitaires dans la commune urbaine.

Jean Victorine Damey correspondant regional de laminute224.com

Laisser un commentaire