L’année 2020 était une année émaillée de violence dans la région forestière, dont plus de 60 personnes ont été assassinées au cours de ces violences.

Selon un rapport annuel publié par le collectif des ONG des défenses des droits de l’homme, plusieurs personnes ont été assassinées au cours de cette année 2020 dans les préfectures de Nzérékoré, Lola, Macenta.

Voici ci-dessous le rapport annuel de ces ONG de droits de l’homme :

Jean Victorine Damey correspondant régional pour laminute224.com

Lire aussi  JUSTICE : Le ministre de la justice accusé de protéger le gouverneur de la banque centrale dans une affaire de plusieurs milliard GNF
annonce

Laisser un commentaire