Ville de N'Zérékoré

Un fonctionnaire de l’État a mis à nue son épouse à la place publique du village. Etienne Kolié professeur de l’éducation physique et sportive reprochait à sa femme l’adultère. Cet acte s’est produit le 09 octobre 2020   dans le village Konikpala relevant de la sous-préfecture de Kobéla, localité située à une soixantaine de kilomètres du chef-lieu de NZérékoré.

Après cet acte ignoble, plusieurs voix se sont levées pour condamner cette action abominable. Tel fut le cas de la présidente de l’ONG humanitaire de la protection des droits de la femme et de l’enfant. Madame Hélène Zogbelemou a porté plainte contre Étienne Kolié. Alors, cet homme a été convoqué par le commissaire central de police de Nzérékoré où il a passé plusieurs nuits de garde à vue. Ce sexagénaire a été déféré ce mercredi 18 Novembre 2020 à la prison civile de Nzérékoré, où il attend son procès.

Selon Hélène Zogbelemou, ce fonctionnaire sera situé sur son sort dans un court délai et se dit très optimiste sur le bon déroulement du procès :

« C’est une violence physique, c’est une très grande humiliation, nous étions au niveau de la justice où l’on peut les remercier. Les juges sont en train de faire leur travail pour que ce monsieur puisse être écouté à la barre. Ils nous ont promis c’est dans les meilleurs délais » a laissé entendre madame Hélène Zogbelemou présidente de l’ONG humanitaire de protection des droits de la femme et de l’enfant.

Il faut enfin rappeler que les violences sur les femmes et enfants sont entrain de prendre une ampleur inquiétante dans la région du Sud de la Guinée.

Depuis Nzérékoré Jean Victorine Damey, correspondant régional de laminute224.com

Laisser un commentaire