L’insécurité prend de l’ampleur très inquiétante dans la plus grande ville de la région forestière. Un journaliste du groupe Dabo Média a été la cible d’un groupe de bandit dans la nuit de ce mardi 12 Janvier 2021, dans le quartier Gonia, dans la commune urbaine de NZérékoré.

Mamadi Traoré de la radio baobab fm de ’zérékoré a reçu la vite inopinée des malfrats à partir de 3heures du matin dans sa chambre dans le quartier Gonia.

Selon nos informations notre confrère était couché dans la chambre, lorsque ces bandits ont offensé la porte pour prendre tout ce qu’ il possédait. Lorsqu’il s’est réveillé, il a crié au secours et il s’est mis avec les voisins à pourchasser ces hors-la-loi, c’est en ce moment que ces malfrats ont tiré sur lui au niveau de son ventre :

« J’étais resté dans ma chambre lorsque, j’ai attendu le bruit, je me suis réveillé et tout à coup j’ai vu ces gens sortir. Alors j’ai crié au voleur, tous mes voisins sont sortir et on s’est mis à leur poursuite, c’est delà qu’ils ont tiré sur moi » a confié sous le choc notre confrère Mamadi Traoré de la radio Baobab FM de NZérékoré.

Il a été d’urgence évacué à l’hôpital régional de N’zérékoré pour des soins intensifs, son pronostic vital n’est pas engagé.

Il faut rappeler que les hommes de médias sont pris pour cible dans la capitale de la région forestière. Le dernier cas remonte dans le mois de novembre 2020, où le correspondant régional du site d’information guineematim.com a été blessé puis dépouillé de tous les objets qui étaient à sa possession.

Lire aussi  Guinée : le prix du poulet augmente

Jean Victorine Damey correspondant régional de laminute224.com

Laisser un commentaire