Don de denrées à des veuves à N'zérékoré

La salle de conférence de l’hôtel le prince a servi de cadre à la remise d’un lot important de vivre aux veuves de la capitale de la région forestière dans l’après-midi de ce Vendredi 05 Mars 2021. Il s’agit de 10 sacs de riz et un montant symbolique de 2.500.000fg, cet important a été offert ces femmes par l’ONG humanitaire espoir de vie. 

Elles sont aux totales 200 veuves issues des deux principales religions le christianisme et l’islam, le donateur Joël Krasso revient sur les objectifs visés par son ONG humanitaire :

« Le futur de l’Afrique passe forcément dans les mains de nos mamans, c’est pourquoi au sein de notre ONG, il y a une crédibilité que pour apportons aux veuves, en Afrique une veuve est marginalisée au sein de la société, c’est pourquoi nous devrons venir au secours de ces mamans. Nous avons trop de crédibilité pour ces femmes, car elles ont une expérience de la vie, elles peuvent aussi mieux communiquer pour envoyer les enfants à l’école, c’est l’avenir de demain.  Nous avons réunion aujourd’hui 200 femmes, 100 femmes chrétiennes et 100 femmes musulmanes dans le but du vivre. A part ce geste symbolique, nous demandons à ces veuves de monter des projets et ont nous leur accompagnerons » a expliqué Joël Krasso.

Le maire de la commune urbaine Moriba Albert Delamou a tout d’abord remercié le donateur et il s’est engagé au nom de toutes les autorités régionales, préfectorales et communales à s’impliquer pour secourir ces veuves  » L’œuvre de notre frère Joël Krasso, est une œuvre salvatrice, vous savez les veuves sont les personnes vulnérables, lorsqu’on les apporte de l’aide, ça va apporter une certaine quiétude dans la cité. Et derrière cette aide nous voyons que sa rassemble les veuves musulmanes et chrétiennes et vous le saviez bien que ce sont les deux grandes religions de notre pays, si ce groupe s’entend et se donne la main, il y aura toujours la paix à Nzérékoré. Au nom des autorités locales, la commune va s’engager à chercher des domaines pour ces femmes au-delà de ça de l’élevage et tant d’autres. Cela pourra être notre contribution pour ces femmes » confié le numéro 1 de la commune urbaine.

Lire aussi  Vente de riz dans les conteneurs : La corruption et le favoritisme érigés en règle

Ces veuves ont remercié le donateur et elles se sont toutes engagées pour la création des projets.

Jean Victorine Damey correspondant régional de laminute224.com

Laisser un commentaire