Une mosquée (illustration)

Bonne nouvelle pour les croyants. Les autorités religieuses ont accepté la réouverture quotidienne des mosquées et des églises. Prise mercredi à l’issue d’une réunion, la décision a été officialisée par le secrétaire général aux affaires religieuses et entrera en vigueur à partir du vendredi 4 septembre sur toute l’étendue du territoire.

« Les autorités sanitaires ont évalué la situation. Ils avaient annoncé la réouverture des lieux de culture dans les localités qui n’ont pas été touchées par la pandémie. Cela a été fait. Vu que le coronavirus continuait à se propager à Conakry et six autres préfectures de l’intérieur du pays, il a été décidé de ne pas rouvrir les églises et mosquées », a rappelé Elhadj Aly Jammal Bangoura.

« Ces autorités avaient donné le feu vert pour qu’on puisse faire les prières collectives à l’occasion de la fête de Tabaski, puis dans les églises lors de la fête de l’Assomption. Hier, à l’issue d’une réunion, Dieu merci, la bonne nouvelle est tombée. Les musulmans sont autorisés à compter de demain vendredi 4 aout, à effectuer l’ensemble des cinq prières quotidiennes dans les lieux de culte ainsi que la grande prière du vendredi. Les chrétiens également sont autorités à prier dans les églises », a annoncé le secrétaire général aux affaires religieuses.

Des kits de lavage des mains seront installés à l’entrée des lieux de culte. Les fidèles sont appelés à quitter ces lieux de culte dès après la prière et doivent porter obligatoirement le masque.

Il a été demandé aux chefs religieux de raccourcir l’appel entre l’appel et la prière. Pour les vendredis, les imams ne doivent pas excéder 15 minutes maximum.

Lire aussi  Les joueurs du PSG souhaitent un bon Ramadan aux musulmans (vidéo)

Invite a été faite aux fidèles de s’abstenir de venir aux lieux de culte ‘’lorsqu’on a la grippe. Il leur est demandé de tousser ou d’éternuer dans son coude ou un mouchoir à usage unique, d’éviter les regroupements avant et après les prières’’ et de ne pas se faire accompagner d’enfants.

AOB

Laisser un commentaire