La Chine a accusé mardi 4 août les États-Unis de se livrer à une «intimidation pure et simple» après que Donald Trump a ordonné la vente d’ici à mi-septembre du très populaire réseau social TikTok. Celui-ci appartient au chinois ByteDance, mais Microsoft a annoncé poursuivre les négociations pour l’acheter. TikTok fermera aux États-Unis le 15 septembre «à moins que Microsoft ou une autre entreprise soit en mesure de l’acheter et de trouver un accord», a annoncé lundi 3 août le président américain à propos de l’application qui compte environ un milliard d’utilisateurs dans le monde, principalement des adolescents.

Laisser un commentaire