Ibrahima Aminata Diallo

La Plateforme des jeunes leaders de l’axe pour la démocratie et le développement et Vision positive Guinée ont échangé ce lundi 03 aout 2020 avec la CENI sur la question de révision exceptionnelle du fichier électoral pour la prochaine élection présidentielle.

Au siège de la PJDD à Koloma, ces acteurs de la société civile annoncent avoir constaté que les citoyens n’accordent aucun intérêt pour l’enrôlement. Ils estiment que pour cette révision exceptionnelle, plusieurs personnes ne se sont pas déplacées pour se faire enrôler.

Ibrahima DIALLO, le président de la Plateforme des jeunes leaders de l’axe pour la démocratie et le développement  demande à la CENI de prolonger les opérations de recensement d’une semaine. Ce délai, explique ce jeune leur permettra davantage de procéder à la sensibilisation des citoyens.

Ces activistes envisagent sensibiliser 1000 personnes à Conakry pour se faire recenser. L’activiste soutient que refuser l’enrôlement n’est pas la bonne option pour ni le citoyens ni pour son parti.  « Si toutefois, tu ne te recenses pas et qu’on arrive à régler la crise électorale tu ne voteras pas et tu n’auras que les yeux pour pleurer mais si tu as ta carte tu pourras voter » indique le président de la PJDD.

Alors il invite aux acteurs politiques de s’impliquer dans la sensibilisation. Après un échange avec le porte-parole de la CENI Mamadi 3 KABA, ces jeunes ont posé des inquiétudes liées à la crédibilité de l’élection présidentielle. La CENI fait tout pour un processus inclusif a laissé entendre le porte parole de l’institution électorale.

Lire aussi  Éventuelle hausse du prix du carburant: le FNDC invite le peuple à le refuser

Les commissions administratives de révision des listes électorales (CARLE) ont disposé d’un délai de quinze jours pour couvrir l’ensemble du pays.

Pour la PJDD, et vision positive Guinée ce temps est  insuffisant. Ces deux organisations de la société civile demandent à la CENI de prolonger la révision pour quelques jours afin de permettre aux gens de s’enrôler.

YACINE DIALLO

Laisser un commentaire