Le président de l’UFDG, Cellou Dalein Diallo condamne l’arrestation de certains cadres de son parti et des acteurs de la société civile.

Après l’arrestation de plusieurs cadres de son parti et certains de ses alliés, le président de l’union des forces démocratiques est sorti de son silence.

Dans une conférence de presse qu’il a tenu ce Jeudi 12 Novembre 2020 à son domicile, Cellou Dalein Diallo qui fustige ces multiples arrestations dénonce l’excès du pouvoir contre son camp.

Le leader du principal parti de l’opposition n’est pas prêt a cautionné ce qu’il appelle harcèlements et intimidations du pouvoir contre l’Ufdg et ses alliés.      

Cette semaine, plusieurs cadres de son parti sont en garde à vue à la direction centrale de la police judiciaire. Le leader de l’union des forces démocratiques de Guinée a qualifié ses différentes arrestations d’instrumentalisation de la justice et exige la libération de ces derniers dans un bref délai.  

Selon le président de l’UFDG, la paix se construit par la justice et le respect des autres. La frustration peut être source de conflit, prévientCellou Dalein Diallo.

Yacine DIALLO

Lire aussi  Nommé premier ministre, Kassory annonce son départ du gouvernement !

Laisser un commentaire