Moussa Samoura, à gauche(imaged'archives)

Le candidat Cellou Dalein DIALLO n’est pas prêt à concéder sa défaite. Ce mercredi 16 Décembre 2020 en conférence de presse, le candidat de l’union des forces démocratiques de Guinée a invité ses partisans à continuer le combat pour réclamer sa victoire. L’opposant rejette la main tendue par le président de la république.  Pour le président de la rencontre africaine des droits de l’homme, cette position du chef de l’UFDG est une mauvaise approche.

Alpha CONDE a prêté serment en tant que président du peuple, et Cellou Dalein DAILLO ne recule pas et s’oppose. Le Duel semble être lancé encore entre les deux rivaux pour certainement les 6 ans à venir. Le président de la rencontre africaine des droits de l’homme Moussa SAMOURA soutient que la position du patron de l’UFDG est une mauvaise décision.

« Etend donné il a participé à l’élection, il a tout à fait sur le droit de contester. Mais s’il faut être réaliste, il doit revoir sa stratégie. L’investiture c’est le couronnement d’un processus électoral ».

Pour cet analyste, le président a réussi le balayage diplomatique pour une question de légitimation à l’échèle internationale en réussissant plusieurs institutions internationales.

Au cours de l’investiture, le président Alpha condé a donné l’impression de vouloir dialoguer avec ses rivaux. Le président de l’UFDG a rejeté cette main tendue. Une chose que Samoura n’apprécie pas :

« Le président doit accepter cette main tendue du président même s’il n’y croit pas trop. Parce que ce qui va arriver s’il s’entête dans cette posture, il risque d’être isoler. Parce que ceux contestaient ce troisième mandat ont assisté à cette investiture. Ça signifie qu’ils sont en train de changer position ».

Lire aussi  Alpha Condé prévient : « Aucun cadre ne dépassera huit (8) ans dans ses fonctions »

Pour cet analyste politique, il est nécessaire que les politiques enterrent la hache de guerre. « En matière de dialogue, on peut tout négocier mais vouloir répéter la même chose et s’attendre à un résultat différent, c’est de la folie» soutient-il.

Pour lui vouloir être catégorique sur sa position, Cellou Dalein DIALLO se retrouvera dans de difficultés. Le président de la rencontre africaine des droits de l’homme soutient que le dialogue entre les deux camps pourra résoudre certaines crises.

Yacine DIALLO

annonce

Laisser un commentaire