reouverture des classes en gunée

Le 29 juin, c’est la rentrée des classes pour les salles des examens. Peu  d’écoles s’activent pour se conformer aux normes édictées par les autorités de l’éducation. Un constat fait par nôtre reporter Yacine DIALLO à quelques jours de la rentrée.  

Certaines écoles sont fermées, cadenas au niveau des portails et d’autres sont ouvertes mais aucune disposition n’est visible pour préparer la rentrer des classes. Et pourtant la décision d’ouvrir les salles  d’examens a été annoncée la semaine dernière par le gouvernement.  Est-ce une négligence ou un manque de moyen ? Une question sans réponse  puisque certains responsables d’établissement ne souhaitent pas se prononcer sur la question. Mais au niveau du groupe scolaire Saint-Magali, ce Jeudi 25 Juin 2020, ici, les encadreurs sont présents et s’activent pour préparer la rentrer.  SOUMAH Ahmed Sékou est le Directeur Général. Il prépare une rencontre avec les parents des élèves avant la rentrer. Il affirme : « c’est une occasion pour nous d’expliquer aux parents que cette pandémie est réelle. Et expliquer aux élèves pour le respect des mesures barrières. Le port du masque en premier. »

Ce responsable d’école ne veut rien négliger. Des kits seront installés, des thermos flash obligatoire et  20 à 25 élèves par salles de classes chacun avec son masque. SOUMAH Ahmed Sékou apprécie cette décision d’ouvrir les écoles. Parce que pour lui, perde une année est difficile surtout après avoir exécuté à 70 % des programmes dans la commune de Matoto.

Lundi prochain, c’est la rentrée des classes. Il faut reconnaitre que certains établissements à cosa dans la commune de Ratoma n’ont pas encore entamé les préparatifs.

Yacine DIALLO.

 

Laisser un commentaire