La mauvaise gouvernance est à la base de tout ce qui arrive actuellement en Guinée. C’est l’avis de Baldé Ismail. Cet activiste politique opposé à un troisième mandat pour Alpha CONDE estime qu’empêcher l’alternance dans le pays sacrifie l’avenir des citoyens. Il s’est exprimé samedi dernier à Kipé devant une dizaine de jeunes opposés à la candidature d’Alpha CONDE.

Ismail BALDE avait un rêve mais il a été hypothéqué par la mauvaise gouvernance a-t-il indiqué. Depuis, il s’est rangé dans les rangs de ceux qui militent pour l’alternance démocratique.

En face des jeunes, cet acteur politique explique que ne pas favoriser l’alternance dans le pays réduit les chances d’un pays pour l’émergence du pays et la réussite de sa jeunesse. La Guinée a atteint un tournant décisif de son histoire démocratique.

Baldé Ismail soutient que c’est maintenant ou jamais que les jeunes doivent prendre leurs destins en mai :
« Ne vous laissez pas manipuler par un gouvernement manipulateur. On vous fait croire que tout se passe bien ».

Il faut absolument se battre pour l’alternance en Guinée soutient cet opposant. Mais il ne s’agit pas de porter des tee-shirts et se promener dans les quartiers ou organiser des conférences de presse mais il faut être actif dans tout le processus à laissé entendre Ismail BALDE:
« Il faut être actif dans la distribution des cartes des d’électeurs, vous assurez que l’ensemble des électeurs sachent pourquoi ils vont pour voter, et empêcher que l’administration ne tripatouille le scrutin ».

Cet activiste politique invite aussi les jeunes à sécuriser les bureaux des votes et remonter les formations. C’est seulement cette implication des jeunes dans ce processus électoral permettra de créer une alternance politique en Guinée a fait savoir cet opposant.

Lire aussi  La structure du nouveau gouvernement dévoilée

Yacine DIALLO

Laisser un commentaire