TPI de N'Zérékoré

La ville de Nzérékoré la plus grande agglomération de la région forestière est confrontée à une insécurité totale. La population de cette localité ne sait pas quoi faire, c’est dans ce contexte d’insécurité galopante qu’un groupe de 4 présumés voleurs vient de tomber dans les mailles de la brigade de recherche de Nzérékoré. Ce groupe composé de 4 présumés bandits ont été présentés au parquet du tribunal de première instance de NZérékoré ce mercredi 13 Janvier 2021.

Ces présumés malfrats ont vidé les lieux de cultes et dans plusieurs maisons dans la commune urbaine de Nzérékoré. L’un d’entre eux aurait été condamné par le TPI de NZérékoré à 9 mois de prison ferme. Mais il serait encore dans ce groupe de présumé voleur : 

« Hier, on a reçu un procès-verbal de la part de la brigade de recherche contre un certain nombre de personne à qui on reproche les cas de vol. Dans un premier temps ils étaient au nombre de 4, même si le travail continue à l’heure où nous parlons. Il y a d’autres éléments dont la brigade de recherche est en train de vérifier leur cas, probablement nous allons recevoir les procès-verbaux dans les heures avenir. A l’heure où nous parlons les personnes présentées sont à la maison centrale de Nzérékoré, sous mandat de dépôt et le dossier est pris en flagrant délit, alors la semaine à venir ces personnes pourront comparaître devant le tribunal correctionnel » a confié maître Malick Oularé substitut du procureur.

Le substitut du procureur nous a confié que parmi ces quatre présumés, il y a l’un d’entre eux qui vient pour la première fois devant le tribunal correctionnel, et les trois autres sont des habitués des faits de vol à mains armées : « Parmi les quatre éléments que nous avions reçus, il y a un seul qui vient pour la première fois. Mais les trois autres sont déjà passés par là, il y a un qui a été jugé et condamné à 9 mois de prison, il y a purgé la peine, puis il est sorti de prison. Alors nous avons reçu quatre personnes qui sont venues pour nous dire qu’ils ont été victimes de vol » a confié le substitut du procureur.

Jean Victorine Damey correspondant régional de laminute224.com

Laisser un commentaire