Report de la marche du FNDC : voici le piège tendu pour le président Alpha Condé

La manifestation du FNDC était annoncée avec fanfare pour le 08Juillet prochain. A l’issue d’une réunion entre les principaux ténors du front national pour la défense de la constitution, cette marche a été reportée pour le 20Juillet 2020. La question que l’on doit se poser est : pourquoi le FNDC a-t-il reporté cette marche ?

Dans la perspective de la première date, le FNDC avait déjà entamé le dépôt des lettres d’information au niveau des mairies concernées : Matoto, Matam et Kaloum.

Officiellement, seulement celui de Matoto avait répondu à cette lettre en affichant son refus de voir organiser une marche dans sa commune avec l’état d’urgence sanitaire.

Dans ce même registre, lors d’une conférence de presse conjointement animée par le ministre de la sécurité et celui de l’administration du territoire, la marche n’a pas été autorisée pour faits de covid-19 en Guinée.

Et vu toute cette situation, le FNDC a reculé.  Est-ce-que c’est face au refus des maires ou bien la menace des ministres ? La réponse est non.

Le FNDC est bien conscient de la situation sanitaire du pays. La preuve : depuis l’état d’urgence sanitaire, il s’est toujours abstenu à descendre dans les rues.

Le président de la république doit se prononcer sur la situation de l’état d’urgence sanitaire le 15Juillet prochain. Selon nos sources d’information, s’inspirant de l’exemple de certains pays voisins, vu aussi la tendance baissière de la pandémie de covid-19 en Guinée, Professeur Alpha Condé devrait lever les mesures de restrictions liées à la maladie, excepté le port des masques.

Lire aussi  Labé: le gouverneur s'exprime sur la fermeture des frontières

Le FNDC qui ne veut pas que son nom soit cité dans la propagation du coronavirus serait entrain d’attendre de pied ferme la date du 15Juillet l’annonce du chef de l’état.

La seule chose que l’enfant béni du RPG peut faire pour empêcher cette manifestation c’est de proroger l’état d’urgence sanitaire puisque l’on sait même si la manifestation n’est pas autorisée, le FNDC trouve toujours des stratégies pour faire descendre ses militants dans les rues.

 

MLT

Laisser un commentaire