Deux filles violées à Mamou

Scandale à Mamou : Des cas de viol et inceste

Deux jeunes filles âgées respectivement de 11 et 13  ans ont été violées par deux individus adultes les 22 et 26 juin 2020. Ces deux nouveaux cas de viol ont été enregistrés l’un dans le quartier Sérè, dans la commune urbaine, et le second dans le district de Soumbalakö Togossèrè, sous-préfecture de Tolo.

Ces mineures ont été abusées par des adultes. L’une d’elles a été violée par son propre oncle selon le capitaine Alpha Bangoura, chef de l’OPROGEM au commissariat de police de Mamou.

Les deux filles ont été transférées à l’hôpital régional de Mamou pour des soins. Là, ces filles ont été soumises à des examens et d’après les médecins, il est avéré qu’elles ont été bel et bien victime d’agression sexuelle.

 Les présumés auteurs des actes sont eux  en cabale. Et la police promet de mettre main sur eux. Ces récents actes ont créé une grande indignation sur la toile.

Le viol est devenu récurent dans le pays et surtout dans cette région du Fouta-Djalon.

Selon l’Office de Protection du Genre, de l’Enfance et des Mœurs (OPROGEM), de janvier à septembre 2019, plus de 300 cas de violences sexuelles ont été enregistrées dans le pays, soit sensiblement trois filles violées par jour, et la majorité   des victimes a largement moins de 18 ans.

 

Yacine Diallo

Laisser un commentaire