image bandit
illustration

La semaine dernière Ibrahima Diogo Diallo a été victime de kidnapping par des inconnus à Wanindara dans la commune de Ratoma. Ses assaillants l’ont envoyé jusqu’à Dakar, au Sénégal. Mais heureusement le jeune réussi à se libérer de ses ravisseurs. Il a pu se sauver grâce à l’aide de certains sénégalais. Ses parents déplorent l’insécurité dans laquelle vivent les guinéens. Ibrahima Diogo Diallo, élève en 8ème année dans une école à Wanindara, a vécu une période assez difficile de sa vie

En début de semaine dernière, alors qu’il était sur le chemin de l’école, il est tombé sur des inconnus qui l’ont embarqué dans une voiture pour une destination inconnue. Une fois monté dans la voiture au rond-point de la T5, le jeune Ibrahima Diogo Diallo perd le contrôle et il ne retrouvera son esprit qu’après quelques jours est dans un pays étranger aussi. Ne connaissant pas l’endroit où il se trouve, Ibrahima Diogo Diallo comprendra qu’il est à Dakar grâce à un jeune avec qui il a pu échanger. « J’ai rencontré un petit là-bas, c’est lui qui m’a dit que je suis à Dakar après j’ai appelé mes parents pour leur dire que je suis à Dakar. Ils m’ont demandé par après comment j’ai fait pour arriver là-bas, je les ai tout expliqué », a-t-il expliqué.

Une fois informés, ses parents ont mis Ibrahima Diogo Diallo en contact avec certains de ses frères qui sont au pays de la Teranga pour faciliter son évacuation sur Conakry. Mais bien avant, si c’est de la souffrance, le jeune élève de la 8eme année en a connu. « J’ai beaucoup de frères à Dakar. C’est mon père qui m’a mis en contact avec eux.

Lire aussi  Plusieurs personnes perdent leurs lieux de travail a Kagbélen

Ces derniers aussi ont commencé à m’appeler et j’ai eu l’aide de quelqu’un pour diriger à la gare routière pour embarquer et aller dans la ville puisque ceux qui m’ont pris à Conakry m’ont envoyé dans les villages. Je vous dis ici que j’ai marché de 19h a 11 pour pouvoir m’échapper parce que les autres dormaient déjà », raconte-t-il.

Les parents de Ibrahima Diogo Diallo se réjouissent d’avoir retrouvé leur fils. Avant qu’ils ne sachent que le jeune était déjà kidnappé et envoyé à Dakar, les autorités compétentes étaient déjà informées. Sa famille déplore également l’insécurité dans laquelle vivent les guinéens.

ABDOURAHMANE BAH

Laisser un commentaire