Amadou Oury Bah souffre d’une insuffisance rénale depuis 2016. Il suit un traitement à l’hôpital national Donka. Mais la prise en charge de la maladie demande beaucoup de moyens alors qu’il n’en a pas. C’est pourquoi, il demande aux bonnes volontés de lui venir en aide.

L’insuffisance rénale constitue un fardeau lourd dans la vie de plusieurs compatriotes. C’est le cas de BAH Amadou Oury qui a été diagnostiqué de cette maladie il y a 4 ans à Dakar au Sénégal. Témoignage.

« Depuis janvier 2016, je souffre d’insuffisance rénale. J’étais en Côte d’Ivoire, on m’a examiné mais les médecins n’ont pas trouvé la maladie. On m’a envoyé à Dakar au Sénégal. C’est là-bas, ils ont diagnostiqué la maladie. On m’a envoyé en Guinée pour la prise en charge. Mais jusqu’à présent la prise n’est pas au complet. Celle-ci est très coûteuse. »

La prise en charge de la maladie est très couteuse. Amadou Oury BAH est dépourvu des moyens nécessaires. Il lance un SOS :

« Je demande à toutes les bonnes volontés de me soutenir pour me soigner de cette maladie. La prise en charge est très couteuse. Ici en Guinée, on ne fait qu’un petit traitement. La transplantation ne se fait pas ici en Guinée. Les examens médicaux sont aussi très chers. Et je suis seul sans soutien. J’étais en Côte d’Ivoire où je travaillais mais ici je ne travaille et je n’ai rien… »

Pour toute action de bonne volonté, Amadou Oury BAH est joignable au 623 10 65 59.

Amadou Oury Toulel BALDE

Lire aussi  Nzérékoré : Des violeurs sur mineures viennent d'être mis aux arrêts

Laisser un commentaire