Le troisième vice maire de Matam a vu son domicile encerclé par des agents des forces de l’ordre arrivés sur une pickup.

Selon des sources concordantes, Ismael Conde a été convoqué au commissariat de Matam. Mais il affirme ignorer les motifs de cette convocation.

« J’ai cherché à savoir le véhicule provenait de quel commissariat ou de quelle unité ? Apres, j’ai été informé que c‘est un véhicule du commissariat central de Matoto et j’ai aussitôt appelé le commissaire central de Matoto Moussa Baki Condé pour essayer de savoir ce que font ses hommes chez moi. Il m’a informé qu’il a une réquisition de force signée par le procureur du Tribunal de Mafanco pour m’emmener. Je lui ai demandé, c’est par rapport à quoi ? Il m’a juste dit qu’arrivé au commissariat, je le saurai. C’est ainsi que j’ai appelé mon avocat, j’attends qu’il soit là pour que nous nous mettions à leur disposition pour le commissariat » témoigne t-il.

AOB

Laisser un commentaire