Alpha Baldé, président du MAD

Si “il faut rendre à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu”, alors il FAUT RENDRE AU PEUPLE CE QUI EST AU PEUPLE. Où est passé l’argent destiné aux jeunes ? En novembre 2015, les chef-fe-s d’État et de gouvernement européen-ne-s et africain-e-s se sont réuni-e-s à La Valette afin de convenir d’une approche commune pour lutter contre les causes de la migration. Lors du sommet il a été décidé de créer le FFU (Fond Fiduciaire de l’Union Européenne) en faveur de la stabilité et de la lutte contre les causes profondes de la migration irrégulière (qui concerne particulièrement les jeunes) et des personnes déplacées en Afrique. Une enveloppe de 1,8 Milliards d’euros fut débloquée.

Le 13 Décembre 2017 la Guinée a reçu 65 Millions d’euros entre autres pour sa part. Imaginons le scénario suivant : Nous avons en Guinée 7 régions administratives plus les 5 communes (total 12). Si chaque zone recevait 5 Millions d’euros destinés exclusivement à la jeunesse de la zone (total 60 Millions d’Euros) ? Si Cet argent était utilisé pour financer les coopératives des jeunes et des micro-projets par les jeunes et pour les jeunes ? Si le reste (5 Millions d’euros) était investi dans la formation des jeunes ? Cela aurait à coup sûr réduit de façon significative le chômage galopant et aurait contribué à décourager l’immigration clandestine. Ceci n’est qu’un exemple, une goutte d’eau dans l’océan. Il faut arrêter de décider à la place du Guinéen qui sait mieux que quiconque ce qu’il veut faire de son argent, comment utiliser et faire fructifier l’aide qui lui est destinée.

IL FAUT SUPPRIMER LES INTERMÉDIAIRES DE L’AIDE

Si pendant les décennies passées l’aide extérieure destinée au peuple de Guinée parvenait au peuple, il y’a longtemps que le peuple aurait réglé ses propres problèmes socio-économiques. La jeunesse guinéenne doit se réveiller, se mobiliser et s’organiser au-delà des ethnies et des débats politiques stériles pour réclamer ses droits.

Ce n’est pas qu’il n’y a pas d’argent dans le pays. Le problème est que l’argent ne se trouve pas dans de bonnes mains. IL FAUT RENDRE AU PEUPLE L’ARGENT DU PEUPLE !

#Ensemble_Nous_Pouvons ! #Conscience_En_Mouvement ! Alpha Baldé Président du M.A.D

Laisser un commentaire