Étudiants qui manifestent à Sonfonia

De 10 milles, les frais de réinscription sont revus à la hausse à 200 milles et pour les nouveaux étudiants de 15 à 250 milles Gnf. Une hausse considérée par les étudiants de trop élevée et surtout de fantaisiste.

Ce Jeudi 17 Décembre 2020, ils sont nombreux à exprimer leur mécontentement à l’université général Lansana Conté de Sonfonia.  Ils souhaitent que l’administration scolaire revienne sur l’ancien tarif.

Ces étudiants soutiennent que la crise sanitaire du coronavirus a paralysé les activités économiques du pays. A les entendre, cela a contribué à rendre difficile leurs situations économiques.

Les étudiants, pour attirer l’attention des autorités ont investi la route pour bloquer la circulation sur la corniche Nord. Au départ, les agents ont cherché à dissuader les manifestants pour libérer le trafic routier. Déterminés,  les jeunes ont refusé de quitter les lieux.

Finalement, des heurts ont éclaté entre force de l’ordre et étudiants.  Les jeunes ont commencé à lancer des pierres contre les forces de l’ordre qui ont répliqué à coup de gaz l’lacrymogène.

Les agents ont réussi, après un échange tendu, à  faire introduire les étudiants dans l’enceinte de l’université et libérer la circulation.

A Kindia et à Kankan, les étudiants sont sortis pour exiger la baisse des tarifs d’inscription et de réinscription.

Yacine DIALLO

Laisser un commentaire