Dr Edouard Zoutomou

L’opposition guinéenne subit de plein fouet les exactions du régime en place. C’est la réaction de Dr Édouard Zoutomou Kpogomou, président du parti UDRP.

Cet opposant alerte sur la disparition de l’opposition plurielle en république de Guinée avec le régime d’Alpha CONDE ces derniers temps. Il accuse le président de la république d’avoir l’intention de former un Etat sans opposition.

Des opposants emprisonnés, certains forcés à l’exile et d’autre tout simplement kidnappés ou interdis de voyager comme Cellou Dalein DIALLO. Le président du parti Union Démocratique pour le Renouveau et le Progrès soutient que le pouvoir est entrain de décimer l’opposition en Guinée.

Dr Édouard Zoutomou Kpogomou souligne : « la plupart des gens incarnés aujourd’hui sont de l’opposition. C’est grâce à Lansana CONTE qu’il ya eu multipartisme que monsieur condé est entrain de renverser aujourd’hui de façon très subtile. Il n’ya que des opposants qui meurent. Monsieur Alpha CONDE avait dit qu’il prenait la Guinée là où Sékou Touré la laissé ».
Et aujourd’hui, cet opposant estime que le président Alpha Condé est entrain de transformer le pays en parti Etat « Rien en Guinée ne fait de façon démocratique. Il suffit d’une opinion contraire au courant du pensé du pouvoir pour être dans des jeunes problèmes » explique le président de l’Udrp.

En Afrique de l’ouest, la Cedeao est l’instance suprême des gestions de conflits dans la sous région. Mais cette institution a perdu sa crédibilité aux yeux des opposants aux régimes « Nous pensons que la Cedeao est entrain de valider toutes les intentions de troisième mandat. On l’a déjà vu au Togo, en Côte d’Ivoire nous l’avons vu ici en Guinée. Au niveau de la société personne ne parle du respect de la constitution qui est quand même un document sur le quel repose l’existence d’une nation », indique Dr Edouard.

Lire aussi  Éventuelle hausse du prix du carburant: le FNDC invite le peuple à le refuser

Face à tout ce qu’il a constaté ces derniers temps, cet opposant estime que la Guinée a raté son rendez vous démocratique et il suggère l’intervention des nations unis pour régler la crise politique en Guinée.

Yacine DIALLO

Laisser un commentaire