Le train Fria

Un élément de la BAC, brigade anticriminel numéro 7 a été tué dans la matinée de ce mardi par le train Fria au niveau des rails à la T6 dans la commune de Ratoma. Selon des informations, l’agent de la BAC aurait perdu le contrôle sous l’effet de l’alcool. Les autorités ferroviaires présentes sur les lieux invitent les citoyens a plus de vigilance une fois sur les rails.

Selon nos informations, cet accident ferroviaire qui a couté la vie a Alkali Bangoura, âgé de 28 ans s’est produit aux environs de 6h 30. L’acte s’est produit à la T6 dans la commune de Ratoma. Capitaine Pépé, l’un des responsables de la sécurité ferroviaire, explique les faits.

« Selon les explications, le conducteur du train quittait le port pour se rendre à Fria arrivé à la T6 se heurté sur un homme qui était assis sur les rails. Malgré les klaxons et l’utilisation du frein d’urgence, il a fini par toucher la personne. »

Compte tenu de son état d’ivresse, Alkali Bangoura n’aurait pas entendu où il n’avait pas la capacité de se relever lui-même. Même s’il ne l’a pas dit ouvertement, mais Capitaine Pépé pense que toute personne normale pouvait se sauver dans une telle situation.

« Quand vous êtes sur la voie ferreux vous allez entendre les klaxons y’a aussi des tremblements des rails. Donc n’importe quelle personne qui est sur les rails peut savoir que le train arrive » a-t-il souligné

Ces cas pareils sont récurrents dans la capitale. Capitaine Pépé invite donc les citoyens à plus de vigilance.

« Nous passons le message à l’endroit de tous les citoyens d’éviter de marcher entre les rails. Même a coté des rails aucun citoyen n’a l’autorisation de circuler » a-t-il prévenu

Le corps d’Alkali Bangoura de la BAC numéro 7 découpé en des morceaux, a été transporté à l’hôpital Ignace Deen pour une autopsie.

Abdourahmane BAH

Laisser un commentaire