maison centrale de Conakry

Après le doyen Thierno Ibrahima Sow, Roger Bamba, un autre prisonnier arrêté en lien avec des manifestations politiques, vient de mourir à la maison centrale de Conakry, tandis qu’il attendait toujours un procès.

Mamadou Oury Barry, mineur de son état, a rendu l’âme le samedi 15 janvier 2021 alors qu’il était malade et son avocat avait plaidé pour son hospitalisation mais sans succès.

Ce décès de plus à la maison centrale de Conakry relance le débat sur les conditions de détention des prisonniers particulièrement ceux politiques.

AOB

Laisser un commentaire