Depuis quelques jours, des coups de feu retentissent dans le quartier wanindara dans la commune de Ratoma. Des citoyens peines à vaquer librement à leurs activités quotidiennes. Des services de sécurité sont accusés de se livrer à des actes de pillages et de procéder à des arrestations. Selon le ministre de la sécurité et de la protection civile, un policier a été tué dans ce quartier par un groupe d’individu.
Les citoyens de wanindara notamment au carrefour marché passent des moments très difficiles depuis quelques jours.

Beaucoup de citoyens comme Bintou Doumbouya ignorent les raisons de ces descentes musclées des forces de sécurités dans son quartier:

 » Depuis le dimanche dernier, les agents des services de sécurités sont dans notre quartier et ils tirent des balles. Mais nous nous interrogeons pour ils viennent nous attaquer dans notre quartier jusqu’à dans nos maisons » a expliqué notre interlocutrice.

D’après nos informations, ces éléments des services de sécurité procèdent a des arrestations et de pillages de biens appartenant à des particuliers. Une attitude qui inquiète Bintou Doumbouya.

« les forces de sécurité sont venu jusqu’à dans notre marché pour piller les biens de gens et arrêter tout ceux qui sortent pour vaquer à leurs activités  » a- t-elle fustigé.

Selon le ministère de la sécurité et de la protection civile, un policier a été tué par balle dans la soirée de ce lundi au quartier Wanindara suite à une attaque armée par deux groupes d’assaillants. Le ministère de la sécurité a qualifié le meurtre de ce policier « d’actes terroristes ».

Abdourahmane Bah

Laisser un commentaire